Devis gratuit

Fontaine à eau et distributeur d'eau

Demande de devis gratuit 01 43 77 07 77

L’eau en 50 chiffres incroyables !

En s’appuyant sur des statistiques précises, l’organisme EauFrance, service public d’information
sur l’eau, analyse la consommation d’eau dans l’hexagone et ailleurs dans le monde puis établit
différents constats plus ou moins alarmants.

 

Les prélèvements d’eau triés selon leur utilisation

Premier constat, toujours selon le service public d’information sur l’eau, 6 milliards de m³ d’eau
prélevés pour la consommation ne reviennent pas à l’état naturel, la plus grande partie : 48% part
en irrigation. Le reste est utilisé par les ménages (24%), pour l’énergie (22%) et pour l’industrie
(6%).
Second constat : la plus grosse partie de l’eau prélevée (78%) l’est en surface et non dans les
nappes souterraines. Si l’on analyse la consommation d’eau en 2010, soit 28.3 milliards de m³
pour la France Métropolitaine, on s’aperçoit que la production d’électricité nécessite une quantité
d’eau astronomique : 61%, soit 17, 26 milliards. Seuls 19% de ces 28.3 milliards de m³ sont
prélevés pour l’eau potable. Les 20% restants sont utilisés par l’industrie et par le secteur agricole
pour l’irrigation des cultures.

 

Les constatations liées à la quantité d’eau consommée par habitant

L’empreinte sur l’eau en France est bien moins importante qu’aux États-Unis ou en Italie. Avec 1
875 m3/personne/an en France, soit 110 milliards de m3/an, le pays arrive en troisième position.
L’empreinte sur l’eau des États-Unis est significative pour le globe dans son ensemble : 2 483
m3/personne/an, soit 696 milliards de m3/an, même si l’Italie suit de très près avec 2 332
m3/personne/an. EauFrance estime à 1 243 m3/personne/an, soit 7 452 milliards de m3/an la
moyenne mondiale sachant que les chiffres parlent d’eux-mêmes pour évaluer les ressources
des pays pauvres : En Éthiopie, l’empreinte sur l’eau est de 675 m3 par personne et par an. De
quoi faire réfléchir les pays développés sur l’utilisation de leurs ressources !

 

eaufraiche - Publié : | mise à jour : 1 août 2016