Devis gratuit

Fontaine à eau et distributeur d'eau

Demande de devis gratuit 01 43 77 07 77

Quelques chiffres sur la consommation d’eau !

chiffres sur l'eau

En s’appuyant sur des statistiques précises, l’organisme EauFrance, service public d’information sur l’eau, analyse la consommation d’eau et les chiffres sur l’eau dans l’hexagone et ailleurs dans le monde puis établit différents constats plus ou moins alarmants. Il est intéressant de se pencher sur l’utilisation de l’or bleu de notre planète.

Les prélèvements d’eau selon leur utilisation

Premier constat établi sur l’eau : 6 milliards de m³ d’eau prélevés pour la consommation ne reviennent pas à l’état naturel. La plus grande partie soit 48% sert aux systèmes d’irrigation et d’arrosage des agriculteurs. Les ménages utilisent 24% de l’eau restante pour satisfaire à leurs besoins. Les 28% restants se partagent ensuite à 22% pour l’énergie et à 6% pour l’industrie.

Second constat : la plus grosse partie de l’eau prélevée, soit près de 78%, l’est en surface et non dans les nappes souterraines. Si on analyse la consommation d’eau en 2010 qui représente 28.3 milliards de m³ pour la France Métropolitaine, on s’aperçoit que la production d’électricité nécessite une quantité d’eau astronomique. 61%, soit 17, 26 milliards sont consacrés à la production d’électricité. Seuls 19% de ces 28.3 milliards de m³, soit de 5.4 milliards de litres sont prélevés pour l’eau potable. Les 20% restants servent à l’industrie pour le traitement et le refroidissement et par le secteur agricole pour l’irrigation.

Les chiffres sur l’eau liés aux quantités consommées par habitant

L’empreinte sur l’eau des États-Unis est significative pour le globe dans son ensemble. Elle est en effet de 2 483m3 par personne par an, soit 696 milliards de m3 par an. Cela représente une quantité d’eau astronomique qui dépasse de beaucoup la moyenne d’eau disponible dans beaucoup de pays moins développés.

L’empreinte sur l’eau en France est bien moins importante qu’aux États-Unis ou en Italie. En effet, avec 1875 m3 par personne par an en France, soit 110 milliards de m3 par an, le pays arrive en troisième position.

L’Italie suit de très près avec 2 332 m3 par personne par an. Comble du hasard, c’est aussi en Italie que la consommation et l’utilisation de bouteilles à eau en plastique est la plus élevée. En effet un italien consomme près de 208 bouteilles d’eau par an.

En Éthiopie, l’empreinte sur l’eau est de 675 m3 par personne et par an. De quoi faire réfléchir les pays développés sur l’utilisation de leurs ressources ! Cela veut dire que la consommation d’eau d’un seul américain pourrait à elle seule satisfaire une famille de 4 Ethiopiens.

Eau en bouteille ou eau de la fontaine ?

Avec ces quelques chiffres sur l’eau, nous sommes en mesure de comprendre l’impact énorme qu’a notre consommation d’eau sur notre environnement. Mais qu’en est-il de la façon dont nous consommons cette eau ? Car si notre consommation est en elle même la cause de traumatismes importants au sein de notre environnement, la façon dont nous le faisons est la cause de séquelles plus lourdes encore. L’usage de bouteilles à eau en plastique est une des premières sources de création de déchets plastiques. En effet, selon le site theseacleaners, plus de 9 000 000 de déchets plastiques sont déversés chaque année dans les océans. Alors que consommer de l’eau depuis une fontaine à eau en réseau ne crée pas de pollution et vous permet qui plus est d’économiser sue le long terme.

 

eaufraiche - Publié : | mise à jour : 17 juin 2019